POUR NOEL, COMMANDEZ AVANT LE 25 DECEMBRE ET RECEVEZ UN CADEAU !                                            

Mon panier (0) 
Mon compte

Muscles dénervés

Se dit de muscles atteints de parésie par lésion centrale ou par atteinte du nerf périphérique. Des programmes de neurostimulation ou muscles dénervés permettent de soulager et guérir le patient.

Muscles Dénervés


La stimulation d'un muscle dénervé se différencie de celle d'un muscle sain par le fait que l'activation des fibres musculaires requiert des courants particuliers.
En présence d'une lésion traumatique des nerfs périphériques, la mesure des chronaxies permet d'établir si la dénervation est faible, partielle ou totale.
Un traitement excito-moteur a pour but de maintenir le trophisme et de limiter la sclérose musculaire pour permettre au muscle d'être le plus fonctionnel possible à la fin du processus de réinnervation qui peut durer parfois plusieurs mois.
L' efficacité de ce type de traitement dépend beaucoup de la configuration correcte des paramètres de stimulation; ceux-ci doivent être définis spécifiquement pour chaque patient et doivent évoluer avec le temps.


COURANT RECTANGULAIRE

  • Le courant rectangulaire se caractérise par une impulsion rectangulaire individuelle, qui varie rapidement de la valeur nulle à la valeur maximale de l'intensité configurée, par une durée de contraction égale à la durée de l'impulsion, par un temps de pause qui correspond au temps au cours duquel se produit la récupération musculaire.
  • La forme rectangulaire de l'impulsion est responsable de la contraction musculaire, la durée de l'impulsion détermine une contraction sélective des fibres dénervées et la valeur moyenne nulle des impulsions (polarité alternée) évite tout phénomène d'ionisation de la peau.
  • Les impulsions rectangulaires s'utilisent principalement sur des muscles totalement dénervés. Le programme varie en fonction de l'amplitude de l'impulsion et de la durée du repos.


COURANT TRIANGULAIRE

  • Le courant triangulaire atteint la valeur maximale de l'intensité configurée avec une rampe de montée linéaire, qui, combinée à des impulsions d'une durée relativement longue, détermine une réponse contractile valable des fibres dénervées (commandées par des nerfs blessés) sans pour autant stimuler les fibres adjacentes normalement innervées (saines).
  • Normalement, étant donné que ce courant est de type excito-moteur, l'impulsion triangulaire, responsable de la contraction des fibres dénervées, sera suivie d'une période de pause pendant laquelle la valeur du courant est nulle. La polarité des impulsions s'alterne pour éviter le phénomène d'ionisation au niveau de la peau
  • Etant données la capacité d'accommodation des fibres nerveuses à la lente augmentation d'intensité de la stimulation et l'absence de gêne pour le patient, le courant triangulaire s'utilise pour stimuler des muscles totalement et partiellement dénervés.
  • La stimulation sélective des fibres se produit sans impliquer les fibres déjà normalement innervées, un problème qui se détecte parfois avec le courant rectangulaire alterné à cause de la montée rapide de l'impulsion. Le programme varie en fonction de l'amplitude de l'impulsion et de la durée du repos.


COURANT TRAPEZOIDAL

  • Les impulsions trapézoïdales s'utilisent principalement sur des muscles partiellement dénervés.
  • Le programme varie en fonction de l'amplitude de l'impulsion et de la durée du repos. 

Crée mardi 09 février 2010


HAUT