POUR NOEL, COMMANDEZ AVANT LE 25 DECEMBRE ET RECEVEZ UN CADEAU !                                            

Mon panier (0) 
Mon compte

IONOPHORESE

Ionophorèse

L'ionophorèse est une forme d'électrothérapie qui agit en transportant des substances pharmacologiques à l'intérieur des tissus grâce à un courant électrique continu de type unidirectionnel.
L'ionophorèse se base sur la capacité de dissociation ionique de certaines substances médicamenteuses, d'un poids moléculaire très bas, quand celles-ci sont dissoutes dans l'eau.
Il est fondamental de savoir si la partie active du médicament, une fois dissociée sous forme ionique, prend une charge positive ou négative, pour pouvoir le positionner correctement en fonction de la direction du flux électrique.
Les ions de la substance médicamenteuse sont transportés à l'intérieur de l'organisme à travers les zones cutanées qui opposent une faible résistance au courant et atteignent ainsi les membranes cellulaires qui sont alors modifiées électriquement.


Mécanisme d'action de l'ionophorèse


L'ionophorèse a pour objectif thérapeutique de réussir à faire pénétrer, par voie transcutanée, une substance pharmacologique active dans les tissus pour rendre ainsi le médicament directement disponible au point concerné.
Ce type de mécanisme permet une réduction quantitative de la dose de médicament administré ainsi qu'une diminution simultanée des possibles effets collatéraux systémiques.
Sa valeur thérapeutique peut substantiellement être ramenée à la coexistence de deux facteurs, dont le premier résiderait dans l'effet antalgique et vasomoteur du courant continu administré et le second dans les bénéfices dérivant de l'administration du médicament utilisé.
Pour cette raison, le domaine privilégié d'application de l'ionophorèse sont les phlogoses de faible profondeur, où l'ionophorèse est en mesure d'exercer une action anti-inflammatoire et sédative, ce qui en fait un moyen thérapeutique alternatif à l'injection hypodermique de solutions ioniques.
Les indications cliniques les mieux adaptées à l'ionophorèse se composent par conséquent des affections des articulations les plus superficielles où l'épaisseur de l'hypoderme et du tissu musculaire est minime.


Quantification de la substance transportée


La relation entre l'absorption ionique transcutanée et l'intensité du courant administré serait en théorie exprimée par la loi de Faraday:
D= I M/ZF  où D représente l'absorption ionique transcutanée,
I   l'intensité du courant,
M  le poids moléculaire du médicament utilisé,
Z  le nombre de charges pour chaque molécule de médicament
F  la constante de Faraday (96,487 C/mol).

Crée mardi 30 octobre 2012


HAUT