POUR NOEL, COMMANDEZ AVANT LE 25 DECEMBRE ET RECEVEZ UN CADEAU !                                            

Mon panier (0) 
Mon compte

Courant interférentiel

Courant Interférentiel

Ce type particulier de courants s'appelle interférentiel parce qu'il se forme et interfère avec les tissus aux points où les champs de deux différents courants à moyenne fréquence se croisent.
Le courant interférentiel est un courant sinusoïdal alterné à moyenne fréquence (2500 Hz - 4000 Hz - 10000 Hz), modulé en amplitude, caractérisé par une capacité élevée de pénétration dans les tissus et par une excellente tolérance même par les patients particulièrement sensibles.
L'action antalgique de l'interférentiel bipolaire, avec fréquence de modulation comprise entre 0 et 200 Hz, peut être ramenée au mécanisme du gate control, à la stimulation du mécanisme inhibiteur, au blocage périphérique de la transmission de douleur, à la suppression des substances algogènes de la région touchée, comme pour le courant TENS.
En modifiant la fréquence de modulation utilisée, il est possible d'obtenir aussi un effet excito-moteur qui contribue au retour du flux veineux en activant la "pompe musculaire".


Applications cliniques

  • Le courant interférentiel est particulièrement indiqué dans le cas d'arthroses des articulations profondes (hanche, colonne vertébrale lombaire), de tendinopathies profondes et d'hypotrophie musculaire de muscles normalement innervés et profonds.
  • Le courant interférentiel s'utilise dans le domaine de la physiothérapie dans un but excito-moteur et antalgique.


Effets thérapeutiques

  • Effet excito-moteur: il provoque la contraction des muscles normalement innervés et profonds.
  • Analgésie: elle pourrait provoquer une vasodilatation qui, à travers l'augmentation du flux sanguin local, supprimerait les substances algogènes des tissus.
  • Il s'applique dans le traitement des pathologies suivantes:
    1. Arthroses profondes(hanche, colonne vertébrale lombaire et cervicale)
    2. Tendinophaties profondes: Tendinite de la hanche et de l'épaule
Crée mardi 30 octobre 2012


HAUT