POUR NOEL, COMMANDEZ AVANT LE 25 DECEMBRE ET RECEVEZ UN CADEAU !                                            

Mon panier (0) 
Mon compte

Formation Magnomega

Les attentats de Paris nous touchent profondément.  Jamais le terrorisme n'empêchera la culture, la science et le savoir d'être partagés.

Nos formations Magnomega-thérapy continuent.

Formation Magnomega

Nos deux dernières formations en Magnomega-thérapy® se sont déroulées normalement.

Merci à tous les participants aux formations.

Le thème abordé le plus intéressant a été celui du syndrome post-traumatique.

Le syndrome post-traumatique a pour objet une atteinte physique, psychique ou les deux.

Dans le moment présent, les personnes qui sont victimes directement de ces attentats présentent ce syndrome post-traumatique. L'accompagnement avec un psychologue est indispensable.

Beaucoup d'autres personnes qui ont été fortement impressionnées par les actualités verbales, images et presse, surtout après un premier choc lors de l'attaque de Charlie Hebdo, peuvent aussi présenter le syndrome post-traumatique.

Nous pouvons avec Magnomega-thérapy® apporter une aide très importante par la régulation des ondes alpha en mode relaxation.

Magnomega permet la cohérence vibratoire par émission de signal informationnel généré dans les émetteurs.

Une perturbation du système nerveux central ( le cerveau) se traduit par des ondes Alpha parasitées qui rend le cerveau moins performant pour traiter et réguler les activités métaboliques, organiques et musculo-squelettiques.

Si les effets ne sont pas toujours immédiats, il arrive un moment ou l’accumulation des compensations que nous mettons en place pour nous défendre nous amène à un état pathologique : douleurs, insomnie, phobie, angoisse, anxiété, stress général, etc.

L’action du thérapeute est de permettre un rééquilibrage global en tenant compte de ces antécédents ; la mise en relaxation apporte une notion de relaxation psycho-tonique, la réalisation d’un schéma corporel une restructuration du corps dans l’espace (traitement actif de 7/8 minutes) et une application locale si nécessaire un apport sur le métabolisme ou le système nerveux autonome (neuro-végétatif).

Merci à vous participants d’être venus, d’avoir posé les bonnes questions et d’aider vos patients du mieux possible.

Toutes nos pensées vont aux victimes, à leur famille et à leurs amis.

Crée lundi 30 novembre 2015


HAUT